logo cfqlmc

  • 1
  • 2
  • 3

Auberge Place d'Armes

Bandeau 400 LH MR 600x80 F

Réseau d'Archives des francophonies nord-américaines

 

Sœurs de la Charité de Montréal, « Sœurs Grises »
Service des archives & des collections.

138, rue Saint-Pierre
Montréal, Québec  H2Y2L7

Téléphone : 514 842-9411
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Personne ressource : Sr Nicole Fournier, sgm, Secrétaire de Congrégation

 

Bref historique de l'organisme :
Le service des archives des Sœurs de la Charité de Montréal «Sœurs Grises» est un service d'archives privées. Il préserve les archives d'importance historique et continue d'en acquérir de nouvelles afin d'offrir un portrait juste de l'histoire de la congrégation. Le service conserve les archives produites par l'ensemble de la communauté et en favorise l'accès aux membres et aux chercheurs. Bref, il préserve la mémoire collective de la congrégation et perpétue le charisme de Sainte Marguerite d'Youville.

Le 31 décembre 1737, Marguerite Dufrost de Lajemmerais, veuve de François Youville, et trois dames qui l'aident dans ses activités auprès des pauvres et des démunis choisissent de se consacrer entièrement à cette tâche. Cette consécration est considérée comme l'événement fondateur de la communauté des Sœurs de la Charité de Montréal. En 1747 les autorités de la Nouvelle-France décident enfin à nommer Marguerite d'Youville directrice provisoire de l'Hôpital Général de Montréal, établissement en faillite depuis la mort de son fondateur François Charon. Il faut attendre jusqu'en 1753 pour obtenir la reconnaissance officielle (Lettres patentes) de la communauté par de Louis XV.

À partir de ces modestes débuts le service aux plus démunis a amené les Sœurs Grises à fonder diverses œuvres dans la région de Montréal, notamment pour les orphelins, les aveugles, les épileptiques, les personnes âgées, etc. Au milieu du XIXe siècle, elles participent au développement de l'Ouest canadien « le Pays d'en Haut », par la fondation d'œuvres d'enseignement et d'hôpitaux dans ce qui est aujourd'hui le Manitoba, l'Alberta, le Saskatchewan puis dans le Grand Nord. Les Sœurs Grises suivent aussi l'émigration massive des francophones vers la Nouvelle-Angleterre et fondent des œuvres dans les états du nord-est des États-Unis. Au XXe siècle les Sœurs Grises sont appelées à servir des populations non-francophones dans des missions en Amérique latine (Brésil 1957, Colombie 1978) ainsi qu'en Afrique (Tunisie 1963, Nigéria 1969, Cameroun 1971, Zaïre 1971).

De la communauté de Montréal sont fondées cinq communautés sœurs autonomes : Sœurs de la Charité de Québec (1849); Sœurs de la Charité d'Ottawa (1845); Sœurs de la Charité de l'Hôtel-Dieu de St-Hyacinthe (1840); Grey Nuns of Sacred Heart (1921); Grey Sister of the Immaculate Conception (1926).

Marguerite d'Youville, décédée en 1771, est canonisée par le Pape Jean-Paul II le 9 décembre 1990 Ses restes mortels sont aujourd'hui déposés dans une chapelle qui lui est dédiée à l'intérieur de la Basilique Sainte-Anne de Varennes.

Présentation générale des fonds et collections se rapportant aux rubriques suivantes :

 

  • Nouvelle-France
    Les archives de l'époque de la Nouvelle-France témoignent de la vie de Marguerite d'Youville, de la fondation de la congrégation des Sœurs Grises, de leur arrivée et de l'administration de l'Hôpital général des Frères Charon. Le fonds des Frères Charon offre également un aperçu de la vie en Nouvelle-France.

 

  • Canada français hors Québec
    Au milieu du XIXe siècle, les Sœurs Grises fondent de nombreuses œuvres d'enseignement et des hôpitaux dans ce qui sont aujourd'hui les provinces des Prairies. Les premières missions sont fondées au Manitoba (Saint-Boniface 1844, St-François Xavier 1850, Saint-Norbert 1858), en Alberta (Lac Ste-Anne 1859, Lac La Biche 1862), en Saskatchewan (Île à la Crosse 1860), puis dans le Grand Nord (Fort Providence 1862).

 

  • Franco-américains
    Les Sœurs Grises suivent aussi l'émigration massive des francophones au XIXe siècle vers la Nouvelle-Angleterre et fondent plusieurs œuvres dont les premières en Ohio (Toledo, 1855), au Massachusetts (Salem 1866, Lawrence 1868, Boston 1888), au Minnesota (Minneapolis 1888), au New Jersey (Morristown 1892) et au New-Hampshire (Nashua 1900).

 

Hyperliens existants :

 

 

Images significatives


L'Hôpital générale des Frères Charon à Montréal, 1693.

L'Hôpital générale des Frères Charon à Montréal, 1693.
Archives des Sœurs Grises de Montréal


Lettre de Marguerite d'Youville à Mgr Pontbriand, 1751.

Lettre de Marguerite d'Youville à Mgr Pontbriand, 1751
Archives des Sœurs Grises de Montréal

<-- Sommaire...

champlain vague