logo cfqlmc

  • 1
  • 2
  • 3

Auberge Place d'Armes

Bandeau 400 LH MR 600x80 F

Poitou-Charentes

Les villes et lieux de mémoire

<- Sommaire...

Brouage

 Il y a encore trois siècles, Brouage était près de l'océan Atlantique, au bord d'un ancien bras de mer (la Brouage) qui s'étendait jusqu'à l'ancienne place forte de Broue, dont ne subsistent que les ruines du donjon médiéval : la tour de Broue. En raison de courants marins longeant la côte, chargés de vase et de sable, le site de Brouage, en dépit des efforts des hommes, s'est peu à peu éloigné de la mer. Aujourd'hui, Brouage est à l'intérieur des terres et entouré de marais.

Brouage, fondé en 1555, était l'avant-port du village de Hiers. Conçu à l'origine pour le commerce, il devint une des places fortes de la côte atlantique. Brouage et Hiers ont fusionné en 1825 pour former une seule et même commune : Hiers-Brouage.

Au XIVème siècle, grâce au commerce du sel (« l'or blanc »), Brouage prit une dimension internationale. Ce port permettait notamment d'approvisionner en sel les pêcheurs de morue de Terre-Neuve.

Au XVIème siècle, pendant les guerres de religion, la ville fut tour à tour prise par les catholiques et les huguenots. En 1576, le duc de Guise (catholique) prit la ville et Henri de Navarre, futur Henri IV, qui en appréciait les qualités de place forte, y séjourna. En 1578, le roi Henri III en fit une ville royale, mais, en 1586, le prince de Condé fit couler 21 anciens navires de guerre pour bloquer le port et le rendre inutilisable.

Sous Louis XIII, Jean Armand du Plessis, Cardinal de Richelieu, devint gouverneur de la cité et fit de Brouage un port de guerre catholique face à la place forte huguenote de La Rochelle qui se trouve à 35 km. Il ordonna la construction d'une nouvelle enceinte, réalisée par Pierre de Conti, seigneur de la Motte d'Argencourt, entre 1630 et 1640. En 1653, Mazarin devint à son tour gouverneur de Brouage. Il y exila sa nièce, Marie Mancini, en 1659, pour l'éloigner du jeune Louis XIV qui en était amoureux. En 1685, Vauban modernisa les bastions et les chemins de ronde.
Le déclin de Brouage commença toutefois vers le XVIIème siècle, au profit de la ville voisine de Rochefort, préférée par Louis XIV et Colbert, qui devint le principal arsenal de la marine royale.

Brouage et la Nouvelle-France
Brouage est considéré comme le lieu de naissance de Samuel de Champlain (vers 1570). Explorateur et cartographe, il partit pour la Nouvelle-France pour la première fois en 1603 et réalisa par la suite 21 voyages entre la France et la Nouvelle-France. Il fonda la ville de Québec en 1608 et y mourut en 1635, alors qu'il s'interrogeait sur la nécessité de créer vers l'ouest d'autres établissements, comme Montréal (qui ne sera fondé qu'en 1642). On trouve aujourd'hui un monument à la mémoire de Champlain devant l'église Saint-Pierre de Brouage. Celle-ci a été restaurée avec des dons de la ville de Québec. De nombreux autres éléments démontrent les liens qui unissent la ville de Brouage à celle de Québec : à Brouage, rue du Québec et square du Nouveau-Brunswick ; à Québec rue de Brouage et une imposante statue de Champlain à côté du château Frontenac.

Le 29 août 1970, le gouvernement du Québec a rendu hommage à Champlain en inaugurant un mémorial en son honneur devant sa maison natale et, en 2001, Diane Lemieux, ministre d'Etat à la culture et à la francophonie du Québec, est venue inaugurer un vitrail de l'église symbolisant les liens de son pays avec la cité saintongeaise.

 

<- Sommaire...

champlain vague