A- A A+
lundi 18 octobre 2021

Commission de la mémoire franco-québécoise

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Les soldats de Napoléon 1er décorés de la médaille de Saint-Hélène au Canada

Le parlementarisme féminin en France et au Québec: où en sommes-nous?

memoires vives

Le numéro 6, février-mars 2014,
de la Revue Archives et culture :
un numéro indispensable aux généalogistes
français et québécois

Par Gilles Durand

 

Numéro de la Revue Archives et culture.
Numéro de la Revue Archives et culture
(6, février-mars 2014).

Le dernier numéro de la Revue Archives et culture est maintenant en kiosque (6, février-mars 2014). L'équipe de rédaction, composé de Marie-Odile Mergnac, Claire Lanaspre, Jean-Pierre Mir et du coprésident français de la Commission franco-québécoise sur les lieux de mémoire communs (CFQLMC), Gilbert Pilleul, offre au grand public un périodique indispensable pour les passionnés de généalogie et d'histoire.

Au sommaire figurent d'abord des éléments du patrimoine immatériel, les superstitions autour des naissances et le métier de dentellière. Suivent ensuite deux types d'acteurs dont les Français sont familiers : les maires et les conseilleurs municipaux dont la surveillance par le gouvernement national amène la création de dossiers nominatifs à leur sujet, conservés dans les archives départementales ou municipales; les soldats du temps de Napoléon dont la trace est conservée sur le site du ministère de la Défense Mémoire des hommes. Ceux qui ont des descendants au Québec ne sont pas non plus laissés pour compte : des extraits de l'ouvrage Les premiers Français au Québec publié en 2008 sous la direction de Gilbert Pilleul, brossent les caractéristiques marquantes de la famille québécoise. Pour terminer, deux textes sont reliés à des difficultés rencontrées dans la préparation des arbres généalogiques, soit la consanguinité et les prénoms et noms. Au chapitre des noms et prénoms, il est question de leur histoire et signification, du changement de genre d'un prénom et de son emploi comme nom matronymique.

À signaler, les textes présentés indiquent les guides de recherche lorsqu'il en existe. Mentionnons Retrouver un ancêtre maire ou conseiller municipal, Retrouver un ancêtre grognard (soldat de la Vieille Garde de Napoléon), enfin le tout dernier ouvrage de Marcel Fournier Retrouver des cousins canadiens. À coup sûr, la revue ne manquera d'attirer les généalogistes français et québécois. Le coprésident québécois de la CFQLMC, Denis Racine, écrivait d'ailleurs : « Combien de fois ai-je vu des généalogistes se rendre en France et être plus émus devant l'église du village d'où est parti leur ancêtre que devant la tour Eiffel ».

champlain vague