A- A A+
mercredi 12 août 2020

logo cfqlmc

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Faites-nous part de vos propositions de commémoration et de lieux de mémoire

Exposition Louis Hébert et Marie Rollet présentée à la Faculté de pharmacie de l'Université de Lille, jusqu'à l'automne 2019

memoires vives

Bilan du Comité Jeunesse


Composition du comité

Le Comité se compose actuellement des membres suivants, la plupart étant des figures nouvelles :

Stéphan Vallée, président
   
Madeleine Bourgeois, O.F.Q.J.
   
Claudine Déom, Université de Montréal
   
Marie-Blanche Fourcade, Institut du patrimoine
   
Isabelle Larivière, Parcs Canada
   
Christian Morissonneau, U.Q.T.R.



Il tentera d’élargir la participation du milieu en invitant de nouveaux membres à s’y joindre.

Bilan de la dernière année

Le but principal du Comité jeunesse est d’établir un réseau de professionnels, reconnus pour leur expertise dans leur domaine et intéressés à la thématique du patrimoine et de la jeunesse franco-québécoise. Il vise à stimuler des initiatives par des manifestations, des travaux, des recherches, des stages, etc.

Au cours de la dernière année, le chantier principal était le projet des « Classes du patrimoine France-Québec ». À la suite d’une mission d’exploration dans la région Poitou-Charentes à l’été 2006, le président, avec l’aide d’un groupe de travail bénévole, a développé un projet d’échange pour des élèves de niveau secondaire. Après une année de travaux et de rencontres (septembre 2006 à juin 2007), le projet n’a pu être poursuivi dû au manque d’inscriptions des élèves québécois et conséquemment au retrait de l’institution scolaire. De plus, malgré les représentations auprès de divers paliers gouvernementaux et de commanditaires ciblés, le projet n’a pu obtenir le soutien financier nécessaire pour être réalisé adéquatement.

Le Comité a donc déclaré forfait auprès du groupe français qui, pour sa part, n’avait pas souffert des mêmes difficultés. En effet, le soutien financier de l’administration régionale (Poitou-Charentes) a permis d’assurer une participation constante (tant financière qu’au niveau des ressources humaines) et ce, sous la responsabilité de M. Jocelyn Sala.

Compte tenu que le but premier du Comité est de susciter des initiatives et non de réaliser des projets, le président a procédé à sa restructuration et a invité les membres à réfléchir ensemble sur ce que devraient être les grandes orientations du Comité.

Plan d’action

Après réflexion et échange, le Comité s’entend sur le plan d’action suivant :

  • La Commission apparaissant peu connue des jeunes, le Comité aurait intérêt à développer un projet de diffusion adéquat;
  • Un groupe de l’Université Laval sous la direction de M. Marc St-Hilaire poursuit actuellement la préparation d’un inventaire des lieux de mémoire franco-québécois. L’inventaire pourrait être utilisé comme point de départ d’un programme d’éducation au patrimoine dans les écoles;
  • Il apparaît préférable d’associer le Comité à des partenaires du milieu universitaire. Ceux-ci peuvent compter sur de l’aide financière pour la réalisation de recherches-action ou de projets; ils bénéficient aussi de la logistique, de structures administratives et d’encadrement adéquates pour permettre la réalisation de stages ou travaux dirigés;
  • Le Comité salue l’initiative de l’Université d’été sur le patrimoine qui en est à sa onzième édition. Il souhaite être en mesure de préparer une présentation de la CFQLMC lors de la prochaine édition prévue à Québec en 2008;
  • Le Comité juge prioritaire de procéder rapidement à une analyse des initiatives de mise en valeur du patrimoine destinées au jeune public afin d’éviter les dédoublements.

Le Comité se réunira le 30 octobre 2007 à 13h à l’Université du Québec à Montréal, Pavillon DC, 279 rue Ste-Catherine Est, salle 2300.

Stéphan Vallée, président
Terrebonne, le 17 septembre 2007

champlain vague