A- A A+
mercredi 12 août 2020

logo cfqlmc

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Faites-nous part de vos propositions de commémoration et de lieux de mémoire

Exposition Louis Hébert et Marie Rollet présentée à la Faculté de pharmacie de l'Université de Lille, jusqu'à l'automne 2019

memoires vives

Sources de base pour l'étude du Pays des Illinois

 

Les sources pour l’histoire du Pays des Illinois au 18e siècle tombent dans quatre catégories de base : les registres paroissiaux de baptêmes, mariages et sépultures; les documents des collectivités locales préparés par les notaires et d’autres officiers de justice; la correspondance administrative (incluant les recensements et les ordonnances), la plupart de celle-ci ayant circulé entre le Pays des Illinois et la Nouvelle-Orléans; les sources imprimées, constituées le plus souvent de mémoires, journaux et comptes rendus de voyage, mais comprenant aussi de la correspondance administrative et d’autres documents produits localement.

Les registres paroissiaux

D’importants documents pour toutes les paroisses du Pays des Illinois existent encore, autant pour les paroisses plus anciennes de Cahokia et Kaskaskia que pour la plus récente de St. Louis, même s’il faut tenir compte que tout n’a pas été conservé. Ces documents témoignent des différentes populations habitant ces établissements, incluant les esclaves noirs et amérindiens, et constituent des sources essentielles pour tout historien étudiant la région. Des microfilms sont disponibles pour tous ces documents et peuvent être consultés au point de service Lindberg de la St. Louis County Library. Cette bibliothèque possède une importante collection de microfilms et met au service du public chercheur un personnel capable de l’aider pour les consulter. Les registres paroissiaux du Pays des Illinois ont été compulsés et publiés par Marthe Faribault-Beauregard dans La Population des forts français d’Amérique, bien que cet ouvrage comporte plusieurs erreurs.

Les archives notariales et autres documents des officiers de justice

Carte de la Louisiane et du cours
du Mississipi [i.e. Mississippi]: dressée sur un grand nombre de mémoires entrautres sur ceux de Mr. le Maire par Guillaume Del'isle del Academie R'le. des Sciences.
Crédit image : Cartographic Division, Library of Congress, Washington, D.C.
Comme pour les paroisses, des documents sont disponibles pour tous les établissements coloniaux de chaque côté du Mississippi, bien que moins de 50 % des documents originaux ont survécu. Les Manuscrits de Kaskaskia (rassemblés et compulsés par Margaret Brown et Lawrie Dean) sont de loin la plus importante collection de documents notariés et judiciaires de portée locale pour le côté « Illinois » du Mississippi, et des microfilms sont disponibles dans différentes bibliothèques de la région.

Pour le côté « Missouri » du Mississippi, les documents de nature civile de Ste. Genevieve sont microfilmés et disponibles à la Missouri Historical Society de St. Louis, aussi bien qu’à la bibliothèque régionale de Ste. Genevieve. Ces documents sont presque exclusivement en français, bien que Ste. Genevieve était officiellement à l’époque possession espagnole. Pour St. Louis, les documents sont également disponibles à la Missouri Historical Society de St. Louis, un certain nombre microfilmés (par exemple, la Collection Chouteau au complet), quelques autres uniquement sous forme originale. La société d’histoire détient aussi de nombreuses autres collections de manuscrits, telle la Collection Capitaine Francis Vallé datant de l’ère coloniale. Bien que St. Louis était sous la gouverne d’un lieutenant-gouverneur espagnol de 1770 à 1804, la population de l’établissement était majoritairement francophone, et les archives et les collections de manuscrits de la période coloniale sont pour la plupart (quoique pas exclusivement) en langue française.

La correspondance administrative

Pour la Louisiane au temps du Régime français, les grandes séries archivistiques (particulièrement les séries C13A, C13B et C13C) sont disponibles au Centre des archives d’outre-mer (Archives nationales) à Aix-en-Provence. Ces séries sont accessibles sur microfilm dans plusieurs points de service, incluant la Library of Congress et la Historic New Orleans Collection. L’information que ces séries de base renferme est complétée par l’importante Collection Loudoun conservée à la Huntington Library de San Marino, Californie. Cette collection est en grande partie composée des papiers officiels du Marquis de Vaudreuil, gouverneur général de la Louisiane de 1743 à 1753, et comprend le recensement indispensable pour la recherche de 1752. Bill Baron a publié un instrument de recherche pour cette collection fondamentale (The Vaudreuil Papers).

Pour le Régime espagnol, il existe l’impressionnante collection des Papeles de Cuba dans les Archivo de Indias de Séville. Le microfilm le plus complet de cette collection de documents est détenu par la Historic New Orleans Collection, quoique la Missouri Historical Society de St. Louis en détient aussi des microfilms. Ces documents sont tantôt en français, tantôt en espagnol. Leur information est complétée par la Collection Louisiana de la Bancroft Library de Berkeley, Californie. Cette dernière collection comprend plusieurs documents importants qui furent de différentes manières pris à Cuba avant son envoi à Séville à la fin du 19e siècle. Un certain nombre de ces pièces ont été publiées dans Lawrence Kinnaird, ed., Spain in the Mississippi Valley, 1765-1794. 4 vols. Washington, D.C. : U.S. Government Printing Office, 1946.

Pour le Régime britannique au Pays des Illinois, la situation est plus compliquée et difficile. Les sociétés d’histoire à caractère public (State historical societies), particulièrement en Illinois, Pennsylvanie et Virginie, détiennent d’importantes collections, et il existe aussi l’ensemble prestigieux des Papiers Thomas Gage à la Clements Library d’Ann Arbor, Michigan. Certaines de ces sources ont été publiées dans différentes collections, plus particulièrement les collections publiées par la Illinois State Historical Library (voir ci-dessous).

Sources publiées

Les sources suivantes sont parmi les plus importantes qui ont été publiées :

Alvord, Clarence Walworth, ed. Cahokia Records 1778-1790. Vol. 2. Collections of the Illinois State Historical Society. Springfield : The Trustees of the Illinois State Historical Library, 1907.

Alvord, Clarence Walworth and Clarence Edwin Carter, eds. Kaskaskia Records 1778-1790. Vol. 5. Collections of the Illinois State Historical Society. Springfield : The Trustees of the Illinois State Historical Library, 1909.

__________. The Critical Period, 1763-1765. Vol. 10. Collections of the Illinois State Historical Society. Springfield : The Trustees of the Illinois State Historical Library, 1915.

__________. The New Regime, 1765-1767. Vol. 11. Collections of the Illinois State Historical Library. Springfield : The Trustees of the Illinois State Historical Library, 1916.

__________. Trade and Politics, 1767-1769. Vol. 16. Collections of the Illinois State Historical Library. Springfield : The Trustees of the Illinois State Historical Library, 1921.

Brown, Margaret Kimball and Lawrie Cena Dean, eds. The Village of Chartres in Colonial Illinois, 1720-1765. New Orleans : Polyanthos, 1977.

Houck, Louis, ed. The Spanish Regime in Missouri; a Collection of Papers and Documents relating to Upper Louisiana. 2 vols. Chicago : R.R. Donnelley and Sons Comp., 1909.

Kellogg, Louise Phelps, ed. Early Narratives of the Northwest,1634-1699. New York : C. Scribner's Sons, 1917.

Pease, T.G., ed. Illinois on the Eve of the Seven Years' War, 1747-1755. Vol. 29. Collections of the Illinois State Historical Society. Springfield : The Trustees of the Illinois State Historical Library, 1940.

Carl J. Ekberg
champlain vague