A- A A+
mercredi 12 août 2020

logo cfqlmc

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Faites-nous part de vos propositions de commémoration et de lieux de mémoire

Exposition Louis Hébert et Marie Rollet présentée à la Faculté de pharmacie de l'Université de Lille, jusqu'à l'automne 2019

memoires vives

Le site Cartier-Roberval - un investissement majeur
dans la symbolique
Sur les traces de Cartier et de Roberval dans la capitale

 

Affiche installée par la Commission à l’entrée du chantier archéologique à Cap-Rouge

Annoncé l’an dernier par le premier ministre du Québec, le chantier archéologique Cartier-Roberval, mené par la Commission de la capitale nationale du Québec sur le site récemment découvert du «fort d’en haut», a vu sa première saison de fouilles débuter il y a quelques mois. Depuis, des vestiges de bâtiments et de nombreux artefacts et écofacts associés à l’établissement français datant de 1541 à 1543 ont été mis au jour. Afin de faire connaître au public les résultats préliminaires des travaux archéologiques en cours, la Commission, en collaboration avec le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, a mis en ligne un journal de bord sur le Web, accessible au www.capitale.gouv.qc.ca. En 2008, à l’occasion du 400e anniversaire de la ville de Québec, le chantier archéologique sera ouvert au public. Les modalités d’accès au site seront annoncées au printemps prochain.


Nicolas Giroux, historien
Chargé de projet
Chantier archéologique Cartier-Roberval
Commission de la capitale nationale du Québec
www.capitale.gouv.qc.ca

 

champlain vague