logo cfqlmc

  • 1
  • 2
  • 3

Réseau d'Archives des francophonies nord-américaines

 

Service des archives du Centre du patrimoine (Société historique de Saint-Boniface)

340, boulevard Provencher
Saint-Boniface (Manitoba) R2H 0G7
 
Téléphone : 204-233-4888
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Personne ressource : Julie Reid, archiviste
 
Bref historique de l'organisme

Dès 1902, sous l'impulsion de Mgr Adélard Langevin o.m.i., troisième évêque et deuxième archevêque de Saint-Boniface, la Société historique de Saint-Boniface (SHSB) fut fondée. Son mandat était aussi vaste que l'ancien diocèse de Saint-Boniface lui-même, qui s'étendait des Grands Lacs jusqu'aux pieds des Montagnes Rocheuses. Constituée légalement en 1907, le mandat de la SHSB est celui d'une société d'histoire du tournant du siècle. Dès sa fondation, et suivant l'évolution normale des sociétés d'histoire canadiennes, la SHSB a constitué des archives, une bibliothèque, une collection d'artefacts et a lancé des projets de recherches et de publication. Principalement intéressée durant ses premières années aux explorations de La Vérendrye et l'œuvre des premiers missionnaires de la Rivière-Rouge, la SHSB a rapidement élargi son champ d'action à celui des Métis, de la colonisation et de l'évolution de l'éducation au Manitoba français.

Jusqu'aux années 1970, la SHSB, en conjonction avec le clergé du diocèse de Saint-Boniface, a poursuivi d'une façon active l'acquisition d'archives et la mise en valeur du patrimoine franco-manitobain en préparant des expositions, en organisant des conférences, en publiant des articles dans des revues comme Les Cloches de Saint-Boniface, en diffusant à CKSB une série sur l'histoire des paroisses franco-manitobaines et en répondant aux demandes des chercheurs et des généalogistes.

À partir des années 1970, des historiens et des archivistes franco-manitobains de profession ont donné à la SHSB une nouvelle direction. En 1997, grâce à une subvention des gouvernements fédéral et provincial, la solution d'un Centre du patrimoine annexé au Centre culturel franco-manitobain et géré par la SHSB a été retenue comme solution au problème d'espace et à l'amélioration des services. Dans ce nouveau contexte, plusieurs organismes et institutions ont choisi de confier la garde de leurs archives à la SHSB. Parmi ceux-ci, nous y comptons l'Association d'éducation canadienne-française du Manitoba, le Cercle Molière, la Corporation archiépiscopale catholique romaine de Saint-Boniface, la Société franco-manitobaine, l'Union nationale métisse Saint-Joseph du Manitoba et la Corporation Radio-Canada (CKSB et CBWFT). Des personnes comme Étienne Gaboury, Pauline Boutal, Rober Léveillé, Bernard Mulaire et bien d'autres y ont aussi donné leurs archives. Certains instruments de recherche informatisés et un site WEB facilitent l'accès aux ressources archivistiques.

Présentement, la SHSB développe ses services sur deux fronts, à savoir, le service aux clients qui veulent préserver leurs archives et les déposer au Centre du patrimoine et le service aux chercheurs, dans le domaine de l'histoire, des média, de la revendication des droits et de la généalogie. Pour répondre à cette dernière clientèle, beaucoup d'énergie est consacrée à l'augmentation des descriptions, dans des banques de données, de fonds d'archives et de documents. La numérisation de documents fait partie des objectifs à moyen terme.

En déménageant au Centre du patrimoine et en assumant sa gestion, la SHSB confirme qu'elle est le leader dans la conservation et la mise en valeur du patrimoine francophone et métis du Manitoba dans au moins trois secteurs-clés : les archives et une bibliothèque historique francophones et métis; la généalogie francophone et métisse de l'Ouest canadien; et l'avancement, la promotion et la diffusion des connaissances de l'histoire francophone et métisse de l'Ouest canadien.

Présentation générale des fonds et collections se rapportant aux rubriques suivantes :

Nouvelle-France
Les fonds d'archives d'Antoine Champagne et de Pierre Picton, historiens qui se sont intéressés à la période française et en particulier à La Vérendrye. On y trouve des copies de documents des archives de France.

Canada français hors Québec
La mission de la SHSB est d'acquérir, de conserver et de mettre en valeur le patrimoine francophone et métis de l'Ouest canadien et en particulier du Manitoba.  Ses archives contiennent des collections uniques qui touchent l'histoire de l'Ouest canadien et qui témoignent de la présence des francophones dans l'Ouest canadien depuis l'époque des explorations de La Vérendrye. Quelques exemples des fonds qui sont rendus disponibles par le Centre du patrimoine comprennent les documents et  fonds d'archives suivants :

  • environ 1 000 pages écrites par Louis Riel (la 2e plus grande collection d'écrits de Louis Riel), et le dictionnaire de la langue sauteuse compilé par l'abbé Belcourt au milieu du 19e siècle;
  • le fonds de la Corporation archiépiscopale catholique romaine de Saint-Boniface, un fonds important pour l'ensemble de l'Ouest canadien au 19e siècle et le Manitoba francophone du 20e siècle; c'est à partir de 1818, avec la fondation de la mission de Saint-Boniface à la Rivière-Rouge, que l'église catholique étend son action jusqu'aux Montagnes rocheuses et le Grand-Nord canadien. Le fonds d'archives de la Corporation archiépiscopale catholique romaine de Saint-Boniface est une source importante de documents permettant de suivre l'évolution de la présence française dans l'Ouest canadien.
  • Le fonds de la Corporation archiépiscopale catholique romaine de Le Pas-Keewatin, un fonds important contenant entre autres de nombreux registres de paroisses et environ 4 000 négatifs qui documentent les collectivités du nord du Manitoba et de la Saskatchewan;
  • les fonds audiovisuels et documentaires de nombreux organismes culturels franco-manitobains, tels le Cercle Molière, le 100 Nons, la Corporation Maison Gabrielle-Roy, Productions Folle Avoine (Hart Rouge = Famille Campagne = Carmen Campagne = Émile Campagne) et l'Ensemble folklorique de la Rivière-Rouge;
  • les archives sonores et visuelles de Radio-Canada/Manitoba;
  • les archives de nombreuses communautés religieuses :
    1. celles des Oblats de Marie-Immaculée Province du Manitoba/Délégation, un fonds important pour l'ensemble de l'Ouest canadien au 19e siècle et le Manitoba, le sud de la Saskatchewan et le nord-ouest ontarien du 20e siècle, en particulier en ce qui concerne les maisons de formation, les missions amérindiennes et métisses;
    2. celles des Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie, des Sœurs du Sauveur, et des Religieuses Notre Dame des Missions dans les domaines de l'éducation et des services sociaux;
  • les fonds de particuliers, tels ceux de Bernard Mulaire (artiste), de Roger Léveillé (écrivain), Paul Savoie (poète), Réal Bérard (artiste) et d'Étienne Gaboury (architecte), ce dernier documentant une carrière de 45 ans sur les plans local, provincial, régional et international;
  • les fonds et les photos de familles déposées au Centre du patrimoine par de nombreuses familles francophones;
  • les archives de l'hebdomadaire francophone La Liberté (1913 à aujourd'hui), maintenant interrogeable grâce au Projet Peel
  • les fonds d'archives dans le domaine de l'éducation comme l'Association d'éducation des canadiens-français du Manitoba (AECFM), la Fédération des associations de parents et maîtres de langue française du Manitoba, la Fédération provinciale des comités de parents et la Division scolaire franco-manitobaine;
  • des archives sonores telles que celles qui ont été créées au cours de projets d'histoire orale sur l'agriculture, sur les petites et moyennes entreprises au Manitoba, sur l'éducation et les entrevues d'Henri Létourneau;
  • une collection de journaux francophones et de revues dont la série complète de Les Cloches de Saint-Boniface, publiée de 1902 à 1983 et le Bulletin de la Ligue des institutrices catholiques de l'Ouest;
  • le fonds de l'Union nationale métisse Saint-Joseph du Manitoba qui comprend entre autres les archives du Comité historique qui avaient amassé une grande collection d'écrits de Métis, en particulier de Louis Riel.
  • les fonds d'archives sur la jeunesse dont le fonds de l'Association des scouts du Canada/District de la Rivière-Rouge


Franco-américains
Dans les archives des communautés religieuses, on trouve des documents créés lors de leur activités auprès de francophones aux États-Unis, en particulier dans les états du North Dakota et du Minnesota.

En tout, 208 fonds d'archives sont décrits dans une banque de données.  Les descriptions sont disponibles à http://archivesshsb.mb.ca/AdvSearch.aspx

Hyperliens existants
www.shsb.mb.ca

<-- Sommaire...

champlain vague