logo cfqlmc

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Auberge Place d'Armes

Bandeau 400 LH MR 600x80 F

Réseau d'Archives des francophonies nord-américaines

 

Archives Deschâtelets-NDC
(Archives des Missionnaires Oblats de Marie-Immaculée de la province Notre-Dame-du-Cap)

Archives Deschâtelets-NDC
460, 1re  rue, bureau 600,
Richelieu, Québec, J3L 4B5 


Téléphone : 450 658-8761, p. 611
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Personne ressource : Elaine Sirois, directrice

 

 

Bref historique de l'organisme

Les Archives Deschâtelets-NDC sont les archives historiques et administratives des Oblats de Marie Immaculée de Notre-Dame du Cap, la province francophone de l'Est du Canada. Elles ont pour mission d'acquérir, traiter, conserver, améliorer l'accessibilité et diffuser les documents créés et reçus par les Oblats dans le cadre de leurs missions et activités.


La Congrégation des Oblats a été fondée en France en 1816 par Eugène de Mazenod, futur  évêque de Marseille. Son œuvre principale fut d'abord la prédication des missions dans les campagnes environnantes laissées sans secours religieux depuis la Révolution française. Au Canada, c'est à l'invitation de Mgr Bourget que les premiers Oblats arrivent en 1841. D'abord accueillis à St-Hilaire en Montérégie, les Oblats s'installent bientôt à Montréal et à Bytown (Ottawa). Rapidement, les Oblats prêchent des missions paroissiales et plus tard, acceptent des paroisses en milieu pauvre. Les Oblats essaiment au Témiscamingue et en Abitibi et se rendent jusqu'à Moose Factory et Fort Albany à la Baie James. En 1845, à la demande de Mgr Provencher, les Oblats se rendent à Rivière-Rouge (St-Boniface) au Manitoba. C'est le début des missions de l'Ouest et du Nord canadiens. Les Oblats desservent les populations blanches et métis, mais aussi les Amérindiens et les Inuits dont ils apprennent les langues. En 1852, les Oblats se voient confier des paroisses francophones aux États-Unis où de nombreux Canadiens-français ont émigrés. On les retrouve à Plattsburgh, Burlington, Buffalo et Lowell.

  • Présentation générale des fonds et collections se rapportant aux rubriques suivantes:
  • Nouvelle-France
    Les Oblats étant arrivés au Canada en 1841, les Archives Deschâtelets-NDC ne détiennent pas de documents sur cette période.
  • Canada français hors Québec
    Dès leur arrivée au Canada, les Oblats sont partis en mission, à la rencontre des hommes et des femmes du pays. En à peine quelques années, ils sont dans l'Ouest, au Grand Nord, à la Baie James et au Labrador. Les Archives détiennent des copies de près d'un millier de lettres qui représentent la correspondance des premiers pères Oblats du Canada, de 1841 au début des années 1900. Plusieurs de ces pères fondèrent des communautés francophones en Ontario, dans l'Ouest et le Nord tels que les missionnaires Taché, Lacombe, Faraud, Grouard, Petitot, Séguin, Grandin, Végréville, Clut et Lebret, pour n'en nommer que quelques-uns. Les archives détiennent aussi les dossiers individuels de plus de 4000 Oblats, dont plusieurs ont œuvré auprès des communautés francophones hors Québec. On peut penser par exemple aux journaux de voyage des pères Durocher, Arnaud, Babel et Lacasse qui ont parcourus le Labrador.

    Peu d'Oblats sont allés en Acadie. Toutefois, certaines paroisses leur furent confiées ainsi que des maisons de retraites fermées, telle que la maison Notre-Dame du Sacré-Cœur à Edmundston, N.-B.

    Les Archives Deschâtelets-NDC possèdent plusieurs fonds d'archives sur la francophonie ontarienne dont ceux d'institutions fondées par les Oblats telles que l'Université d'Ottawa, l'Université St-Paul et le quotidien Le Droit fondé en 1913 pour défendre la langue française en Ontario. De la même façon, on retrouve des documents sur le Collège St-Jean d'Edmonton et sur l'Association canadienne-française de l'Alberta et son hebdomadaire « La Survivance », principal journal canadien-français de la province. Les Archives possèdent aussi des documents sur le Collège Mathieu de Gravelbourg ainsi que le journal « Le Patriote de l'Ouest » qui ont été des institutions majeures pour les Fransaskois, tandis qu'au Manitoba, des documents sur le Collège de St-Boniface et le journal « Le Manitoba » témoignent de l'histoire des Franco-Manitobains.

    Les Archives détiennent aussi certains documents relatifs aux diocèses Oblats du Grand Nord tels que Mackenzie-Fort Smith, Grouard-McLennan, Keewatin-Le Pas et Churchill.

    Les codex historicus renferment beaucoup d'informations intéressantes sur les Franco-canadiens. Le codex est un journal historique des activités des Oblats dans les missions, écoles, paroisses ou résidences où ils ont œuvré. Les Archives détiennent environ 200 codex sur les missions de l'Ouest et du Nord, trois sur le Nouveau-Brunswick, une centaine sur les communautés francophones de l'Ontario et quelques-uns sur le Labrador. Les codex sont des outils précieux pour connaître le quotidien des missionnaires et leurs rapports avec la communauté. 
  • Franco-américains
    Dès leur arrivée au Canada, les Oblats sont interpellés pour prendre soin des communautés canadiennes-françaises exilées aux États-Unis, entre autre dans les villes de Brownsville, Buffalo, Détroit, Burlington, Lowell, Plattsburgh et St-Paul Minnesota. Les Canadiens-français qu'on retrouve aux États-Unis à cette époque travaillent dans les filatures ou à la construction du chemin de fer que les Américains développent de l'Est à l'Ouest du continent. Dans ce pays, les Oblats ont préféré les grandes villes, prêchant les missions sous leur formule traditionnelle avec de longues prédications s'étalant parfois sur plusieurs jours et s'adressant de préférence aux populations les plus pauvres. La première rencontre des Oblats avec les Franco-américains eu lieu en 1842 à la mission de Corbeau (Cooperville) dans l'État de New York.

    Les documents détenus par les Archives Deschâtelets-NDC sur les Franco-américains sont regroupés dans la sous-série Province St-Joseph : maisons aux États-Unis (JM). On y retrouve surtout de la correspondance, mais aussi des cessions de terrains aux Oblats pour des écoles et des paroisses, des notes historiques, des plans de chapelles et de maisons, des cahiers de messe ainsi que le codex historicus de la communauté St-Jean l'Évangéliste de Lowell.

 

Hyperliens existants

 

 

Pièces significatives

 

Archives Deschâtelets-NDC, fonds Deschâtelets, Missionnaires au Texas, 1910. Boîte Southern USA, dossier Texas In Genere personnel oblat 1.

 

 

Archives Deschâtelets-NDC, fonds Deschâtelets, Scolastiques jouant au basketball, Scolasticat Natick, Lowell. 1960. Boîte Lowell 2, dossier Natick scolasticat intérieur.

 

 

Archives Deschâtelets-NDC, fonds Notre-Dame du Cap, Les Plaideurs – Les fourberies de Scapin, Société des débats français de l'Université d'Ottawa. 19 février 1938. 1G2-19-7.

<-- Sommaire...

champlain vague