A- A A+
samedi 16 octobre 2021

Commission de la mémoire franco-québécoise

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Les soldats de Napoléon 1er décorés de la médaille de Saint-Hélène au Canada

Le parlementarisme féminin en France et au Québec: où en sommes-nous?

Médaille du Lieutenant-gouverneur pour les aînés
Trois membres de la Commission sont honorés

Son Excellence J.-Michel Doyon, Lieutenant-gouverneur du Québec, annonçait récemment que les candidatures proposées par la Commission avaient été retenues pour la cuvée 2021.

Ainsi, MM. Roger Barrette, Marcel Fournier et Jacques Fortin viennent de recevoir la Médaille du Lieutenant-gouverneur pour les aînés. Cette distinction vise à honorer une personne qui, par son engagement bénévole soutenu au niveau social ou communautaire, qui a débuté ou s’est poursuivi au-delà de l’âge de 64 ans, a contribué au mieux-être de son milieu ou à l’atteinte de la mission d’un organisme.

Roger Barrette Roger Barrette est historien de formation. Durant sa vie professionnelle, il a été professeur d’histoire à l’UQTR avant de faire carrière en gestion des ressources humaines et d’exercer la fonction de juge administratif à la Commission des relations du travail. Bénévole très engagé, il a été notamment président national de l’Association Québec-France et président de la Société historique de Québec. Retraité depuis 2015, il s’est fait connaître comme conférencier sur l’œuvre et l’héritage du général de Gaulle. Il est l’auteur de « De Gaulle. Les 75 déclarations qui ont marqué le Québec » publié au Québec et de « De Gaulle et la Révolution tranquille », publié en France. M. Barrette est le secrétaire général de la Commission depuis 2017, responsable du bulletin Mémoires vives depuis 2015 et membre du comité de la revue L’Ancêtre de la Société de généalogie de Québec de 2015 à 2018.

 

Marcel Fournier Marcel Fournier est un historien et un généalogiste qui n’a plus besoin de présentation. Durant sa carrière professionnelle, il a été à l’emploi de la Bibliothèque nationale du Québec. Depuis sa retraite, il a publié plus de 44 ouvrages concernant entre-autres les pionniers de la Nouvelle-France et du Québec des origines jusqu’en 1860. Ainsi, pendant la pandémie de Covid-19, trois de ses travaux ont été édités : « Les premiers Italiens au Québec (1665-1860) », « Les premières familles anglo-canadiennes issues des mariages mixtes au Québec (1760-1780) » et « Les soldats de Napoléon 1er décorés de la médaille de Sainte-Hélène au Canada ». M. Fournier est membre de la Commission depuis sa fondation en 1996 et a été président de son Comité de commémoration jusqu’en 2019.

 

Jacques Fortin Historien, Jacques Fortin a notamment été à l’emploi de la Commission de toponymie du Québec jusqu’à sa retraite en 2012. Personne engagée, M. Fortin a participé parallèlement à sa carrière, à de nombreux organismes communautaires. Il a été président de la Société de généalogie de Québec et est membre depuis 1975, du comité de la revue L’Ancêtre, dont il a assumé la direction et rédigé quelques articles. Il est actif au sein de l’Association Québec-France-Jacques-Cartier-Portneuf dont il est le secrétaire depuis 2012. Il est aussi membre de la Commission depuis une vingtaine d’années et a travaillé à l’organisation de plusieurs colloques dont ceux sur la chanson française (2013 et 2014), les 475 ans de l’Ordonnance de Villers-Cotterêts et l’état civil en 2014 et l’explorateur Jean Nicollet en 2019.

 

Nos récipiendaires ont bien mérité. La Commission leur adresse ses félicitations.

Denis Racine, coprésident
2021-09-20.

champlain vague