A- A A+
jeudi 1 décembre 2022

Commission de la mémoire franco-québécoise

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Les soldats de Napoléon 1er décorés de la médaille de Saint-Hélène au Canada

Le parlementarisme féminin en France et au Québec: où en sommes-nous?

Dévoilement de la plaque commémorative honorant Louis Robert dit Lafontaine

À La Rochelle, le 15 octobre 2022 avait lieu dans la chapelle Saint-François-de-Laval de l’église Saint-Sauveur, le dévoilement d’une plaque commémorative honorant la mémoire de l’ancêtre Louis Robert dit Lafontaine par l’une de ses descendantes, madame Suzanne Robert.

Le pionnier est né en 1638 à La Rochelle puis il arrive en Nouvelle-France en 1665 comme soldat du Régiment Carignan-Salières. Il épouse en 1667 Marie Bourgery et s’établit à Boucherville où il décèdera en 1711, laissant une nombreuse descendance.

La Commission était représentée pour l’occasion par M. Christian Rouvreau qui a lu le message suivant du coprésident, M. Denis Racine :

« Depuis sa fondation en 1996 par les regrettés Marcel Masse et Henri Réthoré, la Commission travaille toujours à accomplir sa mission, à savoir inventorier et faire connaître les lieux de mémoire de l'histoire commune de la France et du Québec.

Un lieu de mémoire étant un lieu physique, un personnage, un évènement ou un élément de patrimoine immatériel.

C'est ainsi que nous avons organisé de nombreux colloques sur des sujets divers, les derniers en date concernant Le parlementarisme féminin au Québec et en France et les 400 ans de la naissance du gouverneur Frontenac. En 2023, nous désirons faire porter nos travaux sur Cinq cents ans de traversées transatlantiques.

Parmi nos programmes, il en est un qui est toujours populaire: notre aide financière à l'apposition de plaques commémoratives.

Nous sommes donc réunis pour procéder au dévoilement de la plaque concernant les descendants de Louis Robert dit Lafontaine, une initiative de Suzanne Robert et d'Agnès Derouin.

Comme les Gautron dit Larochelle et les Richard, voilà que les Robert ont maintenant leur plaque. La Commission franco-québécoise sur les lieux de mémoire communs est donc fière de s'associer à cet heureux évènement et d'avoir contribué financièrement à sa réalisation.

D'autres projets sont en cours. L'un d'eux concernant le financement d'une cloche provenant du Québec dans les travaux de réfection du clocher de l'église Saint-Sauveur. Dans ce cas aussi, la Commission est là.
 »

M. Christian Rouvreau et plaque commémorative honorant Louis Robert dit Lafontaine

M. Christian Rouvreau et la plaque commémorative honorant Louis Robert dit Lafontaine

champlain vague