A- A A+
lundi 16 décembre 2019

logo cfqlmc

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Colloque Jean Nicollet et les explorateurs de l'Amérique du Nord, Samedi 2 novembre 2019 à l'Université Laval, Québec

Exposition Louis Hébert et Marie Rollet présentée à la Faculté de pharmacie de l'Université de Lille, jusqu'à l'automne 2019

memoires vives

Le Château des ducs de Bretagne s’associe à Pointe-à-Callière, musée d’archéologie et d’histoire de Montréal, pour présenter une exposition commémorant l’implantation française
en Amérique du Nord


Pointe-à-Callière, musée d’archéologie et d’histoire de Montréal, encore une fois à l’honneur

Pointe-à-Callière, musée d’archéologie et d’histoire de Montréal, est encore une fois à l’honneur. À l’occasion de sa réouverture, le Château des ducs de Bretagne s’est associé au Musée et présente, du 9 mars au 10 juin 2007, l’exposition « France Nouvelle-France, naissance d’un peuple français en Amérique ».

Le Château des ducs de Bretagne

Fermé au public depuis trois ans, le Château des ducs de Bretagne a rouvert ses portes le 9 février dernier. Le château, une forteresse abritant une résidence ducale du 15e siècle, représente beaucoup pour le fait français : monument-phare du patrimoine de Nantes, emblème et témoin de l’histoire de la ville, de la région de Bretagne et, aussi, du premier empire colonial français en Amérique du Nord. Il est classé monument historique. Propriétés de la Ville de Nantes, le château et son site ont fait l’objet de grands travaux destinés à en assurer la renaissance : restauration, restitution d’éléments disparus, création d’un jardin, mise en lumière nocturne ainsi qu’aménagement et réaménagement pour accueillir le musée d’histoire de Nantes et ses 800 objets de collection.

L’exposition « France Nouvelle-France, naissance d’un peuple français en Amérique »

 

Exposition
Champlain qui échange avec les Indiens
Crédit photo : No MIKAN: 2897954 -
Bibliothèque et Archives Canada, no d'acc 1972-26-1457

L’exposition mentionnée ci-dessus présente l’aventure française en Amérique du Nord entre le 16e et le 18e siècle. L’approche retenue passe par le suivi de destins individuels, ceux de quelques personnages qui quittent leurs villes françaises d’origine, en particulier La Rochelle et Nantes, pour un pays habité jusque-là par des communautés amérindiennes. En prenant appui sur ces communautés, ils s’installent sur un vaste territoire depuis l’Acadie et la vallée du Saint-Laurent jusque dans la région des Grands Lacs et en Louisiane. Leurs échanges avec les premiers occupants, marqués par les compromis mais aussi par les guerres, ainsi que leurs apports et leurs enracinements progressifs donnent naissance à un nouveau pays. La présence actuelle de millions de descendants, Français par le nom et le parler, dans un continent largement anglophone, en constitue un trait distinctif.

Cette exposition poursuivra son itinéraire en France jusqu’en mai 2008.

Pour des informations additionnelles, les intéressés sont invités à consulter les sites Web de Pointe-à-Callière http://www.pacmusee.qc.ca/pages/Expositions/Itinerantes/france_nouvelle_france.aspx?lang=FR-CA ou du Château des ducs de Bretagne http://www.chateau-nantes.fr/fr/programmes/expositions/expositions_a_venir/.


Gilles Durand avec la collaboration de Pointe-à-Callière, musée d'archéologie et d'histoire de Montréal

champlain vague